Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« La jolie aventure »
Hector Pellerin

C’est à Paris, un jour, chaussée d’Antin,
Les midinettes et les trottins
Virent une auto conduite élégamment
Par un jeune homme charmant
"Vite, emmenez-moi" fit l’une d’elles plaisantant
"Chic" dit le monsieur en s’arrêtant
Et pour faire parler d’elle tout l’atelier
Elle monta sans se faire prier
S’installa gentiment sur les coussins de l’auto
Qui démarra presto

"Oh la jolie aventure!
C’est un vrai roman d’amour"
Disait la petite en voiture
"Je voudrais que cela dure toujours"
"A souper je vous invite"
Dit le jeune homme très courtois
"J’veux bien" répondit la petite
"Mais faut me ramener chez moi"

Le jeune homme fut sage et revint plusieurs fois
Chercher la petite au même endroit
Et les trottins disaient en voyant ça
"Tu vois la veine qu’elle a!"
Mais un beau jour, dans l’ quartier, quel émoi!
L’ jeune homme arrive et qu’est-ce qu’on voit?
Le beau garçon - Ah, mon Dieu - quel bluffeur!
N’était qu’un simple chauffeur
Casquette plate, costume gris
Les trottins ahuris
Dirent d’un petit air ravi

"Oh, la jolie aventure!
C’est un vrai roman d’amour"
Avant de monter en voiture
La petite dit à son tour
"Qu’il soit chauffeur, je m’en fiche!
Tout mon cœur lui appartient
Il n’y a pas besoin d’être riche
Lorsque l’on s’aime bien"

Dans la voiture qui roulait rapidement
Le beau jeune homme dit tendrement
"Je ne suis pas chauffeur, croyez-le bien
Mais j’ai pris ce moyen
Afin de savoir sous ce déguisement
Si vous m’aimez sincèrement
À présent, voulez-vous de moi pour mari?"
"Je veux bien" qu’ la petite répondit
C’est ainsi qu’à Paris le destin réunit
Le jeune homme au trottin

Oh, la jolie aventure!
C’est un vrai roman d’amour
Tout l’atelier de couture
Était là et d’puis ce jour
C’est ainsi que dans la ville
Les trottins, avec ardeur,
Lorgnent les automobiles
Et font de l’œil au chauffeur