Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« Le portugais »
Joe Dassin

Avec son marteau-piqueur
Il creuse le sillon de la route de demain
Il y met du cœur
Le soleil et le gel sont écrits sur ses mains
Le Portugais dans son ciré tout rouge
Qui ressemble à un épouvantail
As-tu vu l’étrange laboureur des prairies de béton
Et des champs de rocailles

{Refrain:}
Il faut en faire des voyages
Il faut en faire du chemin
Ce n’est plus dans son village
Qu’on peut gagner son pain
Loin de son toit, de sa ville
A 500 lieux vers le nord
Le soir dans un bidonville
Le Portugais s’endort

Il est arrivé à la gare d’Austerlitz
Voilà deux ans déjà
Il n’a qu’un idée : gagner beaucoup d’argent
Et retourner là-bas
Le Portugais dans son ciré tout rouge
Qui ressemble à un épouvantail
Il ne te voit pas
Il est sur le chemin qui mène au Portugal

{au Refrain}