Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« Légère »
Olivia Ruiz

A force de vouloir se trouver, on finit par se perdre
A force de trop se regarder, on devient froid comme un iceberg
Ce n’est plus le temps des questions et je m’adonne à l’abandon
Comme une envie de légèreté, d’apesenteur dans mes pensées

Si le temps est une demeure où l’on vit et où l’on meurt
J’ai eu longtemps comme un oubli c’est qu’entre temps il y a la vie
{x2}

A force de chercher les pourquoi, on y trouve les comment
Les comment ais je pu faire ça, dans mon torrent de tourments
Ce n’est plus le temps des questions et je m’abonne à l’abandon
Je croise un regard un sourire, je sais que le meilleur est à venir

Si le temps est une demeure où l’on vit et où l’on meurt
J’ai eu longtemps comme un oubli c’est qu’entre temps il y a la vie
{x2}