Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« Quand il faudra »
Quai Des Brunes

Quand il faudra tout éteindre
Les monuments et les fontaines,
Les ponts dorés des quais de Seine
J’accepterai sans trop me plaindre

Quand il faudra voir s’envoler
Nos désirs de grands voyages,
Nos escapades dans les nuages
J’accepterai sans rechigner

Quand il faudra être bien sage
Laisser la crème au fond du plat
Goûter le sucre du bout des doigts
J’accepterai sans grand tapage

Quand il faudra laisser tomber
Le dernier verre avant la route
La cigarette qui te dégoûte
J’accepterai sans mégoter

Quand il faudra freiner l’allure
Laisser l’auto dans le garage
Baisser le bouton du chauffage
J’accepterai pour le futur

Quand il faudra fermer la porte
Et renvoyer dans ses décombres
Toute la misère du monde
Je dirai non, tout simplement

Non, non, non, non, non, non...
Je dirai non, tout simplement