Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« Quand j'étions chez mon père (l'apprenti pastouriau) »
Anne Sylvestre

Quand j’étais chez mon père, apprenti pastouriau,
Il m’a mis dans la lande, pour garder les troupiaux.

{Refrain:}
Troupiaux, troupiaux, je n’en avais guère.
Troupiaux, troupiaux, je n’en avais biau.

Moi, je n’en avais guère; je n’avais qu’trois agneaux
Et le loup de la plaine m’a mangé le plus biau.

{au Refrain}

Il était si vorace; n’a laissé que la piau,
N’a laissé que la queue, pour mettre a mon chapiau.

{au Refrain}

Mais des os de la bête, me fit un chalumeau
Pour jouer à la fête, à la lumière du hamiau.

{au Refrain}

Pour faire danser le village, dessous le grand ormiau
Et les jeunes et les vieilles, les pieds dans les sabiots.