Paroles.cc

Les paroles de la chanson
« Un petit pas pour lemsi »
Hayce Lemsi

Dire que j’étais ce petit crouille encore entrain de sep’
Dans l’ascenseur seulement 30 cents
Dans les fouilles toujours essoufflés souliers troués pointure 37
Oxmo Solaar en cassette à cet époque là le rap m’attrape certes
C’est dead j’voulais vivre en osmose avec mon art en cachette
C’est fou ce que les rêves de gosses causes des séquelles, des bonnes choses
Aujourd’hui voilà Hayce la kalash tchétchène index sur la gâchette
J’suis deter et la ure m’accompagne, avant de viser la lune j’ai d’abord escalader la montagne
Ici bas mes bico s’allument pour une traînée sous champagne
On se fait pouki par la mule qui assume plus devant les gendarmes
Qui nous ramènent en cellule puis chez la méchante dame
Y’a que la maille qui me stimule, je boss quand les gens baillent tu vois les bails
Veni vidi Vida loca loco, c’est la bouteille à la mer dans la ville des lumières
Sur le ter-ter on est tous deter bibibico blacko blanco loco
Veni vidi Vida loca loco, j’veux les sous la vie de rêve, de la weed au bout des lèvres
Bing Beng beng, c’est le little berbère venu soulever la coupe du Siete Cinco

[Refrain]
Mon 17 je remercie sur ma vie les vrais te renseignent
Un petit pas pour lemsi, un grand pas pour le rap français
Je n’dormirais pas cette nuit, j’suis complètement défoncé
J’porte un toast à mes ennemis, une rafale dans la rap français

Tu peut plus me voir continuer, tu ressens le besoin de me boycotter
Tu rêve de m’voir cantiné les quelques points que j’ai mis de coté
Les narines dans la cocaine, j’vois la concurrence tapé des G
Y’a les vrais boloss à coté de la plaque et les vrais loco plaqué D&G
J’pense qu’a braquer des PDG ta petite copine me trouve BG
Marine me compare à Merah veut me voir en panamera piégée
J’ai du perdre un douze pétasse passe pas l’aspirateur
T’as voulu m’insérer ta picouse wesh t’es producteur ou docteur
Poignard berbère dans la triple gouse fuck cet partouzeuse de rappeurs
XV barbare dans la dure dans la dure dans la brousse personne ne pousse au cafteur
On n’pense qu’au flouz flouz y’a de la solidarité que dans les belles histoires
On veut le pouvoir illimité malheureusement l’humilité loge au bord du désespoir
L’immunité diplomatique pour faire paysser 200 pièces de calibre automatique
Nos ptits frères et soeurs s’engraissent mais s’en sortent par césarienne
Aujourd’hui le succès m’appellent en masqué Hé!
Si j’pète un Cayenne j’ai peur de délaisser la mosquée Hé!

[Refrain]
Mon 17 je remercie sur ma vie les vrais te renseignent
Un petit pas pour Lemsi, un grand pas pour le rap français
Je n’dormirais pas cette nuit, j’suis complêtement défoncé
J’porte un toast à mes ennemis, une rafale dans le rap français